Visites citadines au Nicaragua

Histoire, culture, parcs, petits coins cachés, bars branchés ou restaurants typiques…Quoi de mieux pour connaître une ville que de se laisser guider par l’un de ses habitants ?

Sorry for the inconvenience.

Search again what you are looking for

Les principales villes du pays

Managua 

Centre de la vie sociale, économique et politique du Nicaragua, son agglomération compte plus de 2.5 millions d’habitants. Très ancien site de vie, Managua (qui signifierait « là où il y a beaucoup d’eau » en Nahuatl) devint capitale de la République en 1852. Sous la dictature des Somoza la ville s'agrandit rapidement au point de devenir la ville la plus développée d'Amérique centrale, mais le 23 décembre 1972, un tremblement de terre majeur la détruisit en grande partie … Malgré une reconstruction rapide, le centre-ville ne fut pas entièrement réhabilité et Managua ne retrouva jamais son statut passé.

León 

La première ville de León fut fondée en 1523 par le colon Francisco Hernández de Córdoba mais fut endommagée tant de fois par des éruptions du volcan Momotombo qu’elle fut déplacée à environ 30km, sur son site actuel. A l’indépendance du Nicaragua en 1839, León devint la capitale du nouvel État en alternance avec sa rivale Granada. Cette dernière était le fief des conservateurs tandis que Léon était celui des libéraux ! C’est à Léon que l’on retrouve les deux seuls sites du pays classés au patrimoine mondial par l'Unesco : les ruines de León Viejo, et la cathédrale de León.

Granada 

Surnommée la Grande Sultane, Granada est fondée en 1524 sur les rives du lac Cocibolca par Francisco Hernández de Córdoba et fut longtemps la ville principale de la région notamment grâce à une caractéristique incroyable : bien que plus près du Pacifique il s’agissait d’un port de la Mer des Caraïbes ! A ce titre la ville fut pillée et incendiée un grand nombre de fois par des pirates provenant de France et d'Angleterre. Après l'indépendance du Nicaragua, Granada devint, en alternance avec León, la capitale du pays. La guerre civile qui a opposée ces deux villes a abouti à la mise à sac de la ville et au transfert de la capitale à Managua. Granada est connue pour son architecture coloniale bien conservée et ses rues colorées et joyeusement animées !